Kinésithérapeute : études, compétences, rôle, débouchés et salaire

Kinésithérapeute : études, compétences, rôle, débouchés et salaire

décembre 1, 2018 0 Par Jean Chrysostome

La physiothérapie encore appelée Kinésithérapie, est un métier du secteur de la santé mais aussi une science clinique qui use des mouvements afin de renforcer, maintenir ou rétablir les capacités fonctionnelles d’une personne atteinte de paralysie ou de trouble neurologiques et des accidentés. Le professionnel de ce métier est appelé Kinésithérapeute.

Etude en Kinésithérapie

En France, il existe plus d’une quarantaine d’Instituts de formation en masso-kinésithérapie. Cette formation intégrée au LMD et qui dure deux cycles de 2 ans, aboutit à l’obtention d’un diplôme d’Etat créé depuis 2015. Les étudiants sont recrutés par un processus sévère de sélection (les places étant limitées) après une première année de médecine (PACES), ou après une Licence dans les domaines de science, santé, sport, et de technologie. Les deux premières années de la formation, sont consacrées aux fondamentaux du métier (5UE), aux sciences et ingénierie en Kinésithérapie (2UE) et à des savoirs transversaux (6UE) tandis que les deux dernières années sont plus professionnelles (19UE). Les deux cycles comportent une partie « Formation », une partie « Stages » et une partie « Travail personnelle ». La fin du cursus est évidement sanctionnée par un examen.

Compétences et rôle du kinésithérapeute

Le kiné travaille souvent debout. Ce qui demande de lui d’avoir une bonne résistance physique. Etant donné que ses patients sont des personnes souvent en grandes difficultés, il doit avoir un sens relationnel élevé, faire preuve de patience et de bonne écoute. Son rôle sera de masser, soulager et rééduquer. Sur prescription médicale, le masso-kinésithérapeute réalise de façon manuelle ou instrumentale des mouvements avec douceur afin de prévenir, rétablir, suppléer l’altération des capacités fonctionnelles de ses patients mais également pour réduire voire supprimer définitivement la douleur chez ses patients.

Débouchés et salaire du Kinésithérapeute

Durant sa carrière, le Kinésithérapeute peut se spécialiser en Kiné respiratoire, en Kiné gériatrique ou Kiné sportive. Mieux, il peut poursuivre sa formation en chiropraxie ou ostéopathie. Grâce aux concours professionnels en milieu hospitalier public, le Kinésithérapeute peut accéder au poste de cadre de santé, directeur des soins ou responsable d’un service. Mais il peut également travailler en libéral (comme 80% des kinés de France métropolitaine) seul ou avec des associés, exercer en hôpital, dans des établissements thermaux, les centres de rééducation et des hospices. Le salaire d’un kinésithérapeute est entre 1480 et 1999 €. Un cadre de santé en fin de carrière perçoit un salaire mensuel brut de 3000 €.