Ouvrir un « food truck », un van aménagé en mini restaurant, semble être un pari risqué mais cette option ouvre la porte à un marché grandissant pour ceux qui ont soifs d’indépendance et une passion pour le « fast-food gastro ». La mobilité qu’offre le van permet de se faire un nom dans la région ou le restaurateur se déplace et est parfait pour ceux qui aiment le contact avec la clientèle. 

Mais comment se lancer ? Que faut-il s’avoir ?

 

  • Quelles formalités ?

 

Avant toute chose, vous devez vous déclarer comme auto-entrepreneur. Une fois votre entreprise créée, il vous faut compléter votre inscription à la Banque Carrefour des Entreprises (BCE), effectuer les démarches pour obtenir vos cartes de commerçant ambulant (patronale et préposé) et enfin s’enregistrer auprès de l’Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaine Alimentaire (AFSCA)

Mais tout n’est pas si simple, si vous souhaitez garer votre « food truck » sur la voie publique, il vous faut une autorisation d’occupation du domaine public auprès de votre commune mais aussi il vous faut déclarer auprès des services vétérinaires de la préfecture du lieu d’implantation afin de savoir si votre van est bien conforme avec la réglementation des normes d’hygiène. 

Ma-Rosa / Pixabay

 

  • Soyez fantastique et inoubliable 

 

N’oubliez pas que vous avez beaucoup de compétition et que vous devez sortir du lot. Votre cuisine doit être de qualité et vous devez proposer quelque chose de spécial, une expérience que votre client n’oubliera pas et le fera revenir une nouvelle fois. Il vous faut créer une identité visuelle. 

Adoptez un nom unique et accrocheur, quelque chose que votre client se souviendra. De même pour votre van et son aménagement, n’hésitez pas à le décorer de façon extravagante. 

Concernant votre camion, vous pouvez soit acheter neuf ou occasion. À vous de voir ! Mais gardez-en tête que les couts sont élevés qu’importe le choix. 

Ne passez pas sur la qualité, offrez-vous de l’équipement de qualité qui satisferont les clients les plus exigeants. Par exemples, marmites, poêles, friteuses, frigos, ustensiles, fours, etc. Nisbets propose une large gamme de produits disponibles pour les professionnels en recherche de qualité. Opter pour un bon système de ventilation avant d’éviter les odeurs qui pourraient faire fuir vos clients. Prévoyez un budget de 10 000€ à 40 000€. 

N’hésitez pas à vous associer à quelqu’un d’autre avant de partager les couts et d’investir ensemble dans cette entreprise. 

 

  • En résumé

 

Un « food truck » est un vrai business qui peut très vite devenir un grand succès pour vous mais aussi pour les commerces à proximité, utilisez les produits locaux ainsi que les commerçants autour de vous pour approvisionner votre camion en aliments de qualité. Vos clients cherchent de la qualité et quelque chose hors du commun surtout concernant le « street food » alors ne soyez pas timide en termes d’idées ni prudent en termes d’investissements. Certes, comme tous nouveaux business, il y a un risque mais c’est à vous d’être unique et de créer une demande. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *